Votre travail, votre voiture, vous… et vos impôts


Voici quelques recommandations qui vous permettront de ne plus passer à côté de plusieurs avantages fiscaux à votre portée et ce, en toute légalité !

Vous utilisez votre véhicule familial personnel pour vous rendre à votre lieu de travail ou vous bénéficiez d’un véhicule de société ? Dans ce cas, vous pensez peut-être que, comme vous êtes un employé, vous n’avez rien à pouvoir déduire ou optimiser dans votre déclaration fiscale. Rien n’est moins sûr… Voici quelques recommandations et petits trucs qui pourraient bien vous faire gagner un peu d’argent, l’air de rien.


Véhicule personnel


Vous parcourez tous les jours un trajet de 70 km aller et 70 km retour pour vous rendre au travail. Il s’agit de votre véhicule personnel. Votre employeur vous verse une indemnité pour vos trajets de déplacements domicile – lieu de travail. À quoi devez-vous penser au moment d’établir votre déclaration fiscale ? Faites une rapide simulation. Et pas besoin d’être un expert en chiffres pour établir les calculs suivants.

Votre employeur intervient dans vos frais de déplacement

Ce montant est repris au code 1254 de votre déclaration fiscale. Vous pouvez immuniser (c’est-à-dire ne pas faire taxer) 380 € du montant payé par votre employeur pour vos frais de déplacement domicile – lieu de travail (à reprendre au code 1255).

Vous calculez vos frais réels

Exemple : [70 km x 2 (aller/retour) x 210 jours de travail repris sur la fiche 281.10 de l’employé] x 0,15 €/km (forfait imposé) = 29 400 km x 0,15 € = 4 410 €. Vous pouvez potentiellement déduire cette somme (à reprendre au code 1258) si ce montant est plus intéressant que le forfait de frais professionnels.

Concrètement, pour un employé célibataire qui gagne 30 000 € et qui reçoit une indemnité de frais de déplacement de 1 500 €, le tableau ci-dessous démontre qu’il est plus intéressant de déclarer ses frais réels.

Véhicule de société

Vous avez l’avantage de bénéficier d’un véhicule de société payé par l’employeur et un avantage de toute nature voiture est ajouté à votre rémunération.

Vous bénéficiez d’une immunisation de 380 € pour le déplacement domicile – lieu de travail

Un conseil dans ce cas : vérifiez que le montant de l’avantage voiture est repris au code 1254 de votre déclaration fiscale. Si tel est le cas, vous pouvez immuniser (c’est-à-dire
ne pas faire taxer) 380 € du montant de l’avantage en nature « voiture ». En pratique, il arrive parfois que cet avantage ne soit repris qu’en rémunération ordinaire (code 1250) et, dans ce
cas, le contribuable perd l’avantage de pouvoir immuniser ces 380 €. Un exemple illustrant cette différence est repris dans le tableau ci-dessous.

Vous optez pour les frais professionnels réels avec un véhicule de société

Depuis 2012, l’avantage de toute nature (ATN) voiture n’est plus dépendant de la distance entre votre domicile et votre lieu de travail. Vous pouvez dès lors déduire vos kilomètres domicile – lieu de travail sans que le montant de votre avantage « voiture » ne soit recalculé. Attention, vos frais de déplacements ne peuvent pas dépasser le montant de votre avantage en nature « voiture ». Vous pouvez annuler l’avantage, mais vous ne pouvez pas déduire plus que le montant de l’avantage voiture.

A- Vous calculez vos frais réels (même exemple): [70 km x 2 (aller/retour) x 2*10 jours de travail repris sur la fiche 281.10 de l’employé] x 0,15 €/km (forfait imposé) = 29 400 km x 0,15 € = 4 410 € (ce montant est supérieur au montant de l’avantage nature de 2 500 €). Vous plafonnez vos frais de déplacements à 2 500 € (à reprendre au code 1258).

B- Vous avez d’autres petits frais professionnels non pris en charge par l’employeur (une formation langue étrangère, une connexion internet, des frais de papeterie…) : vous pouvez les ajouter à vos frais de déplacement (à reprendre au code 1258). Si vous optez pour vos frais réels en lieu et place du forfait de frais professionnels, même avec des frais très réduits, vous pourrez économiser quelques euros, comme le démontre le tableau ci-dessous. À noter que la carte carburant dont vous pourriez bénéficier avec votre voiture de société n’interfère
pas dans ces calculs.

En conlusion

Ne vous contentez plus de recopier simplement les montants dans les codes de votre déclaration fiscale, mais faites des comparaisons sur des simulateurs d’impôts en ligne. N’exagérez pas et n’inventez pas des frais que vous ne savez pas justifier ! Vous postulez la déduction de frais, il vous appartient dès lors de pouvoir justifier ces frais (factures, tickets, paiements…). Le temps que vous passerez à l’élaboration de votre déclaration fiscale pourrait vite être rentabilisé par ces quelques conseils. Enfin, en cas d’hésitation, adressezvous à votre comptable ou conseiller fiscal, ou même à l’administration fiscale.


Tableau 1 Tableau 3 Tableau 2

Un article de Joëlle Teuwen, Manager-Advisory-Tax, BDO conseils fiscaux, à retrouver également dans le supplément "Votre guide des impôts 2016" de L'Avenir du vendredi 27 mai disponible sur tablette iPad ou Android et sur PC.

Publié 23-06-2016

  280