Interview de Yves Dewael

Actu fiscales 30

Nous poursuivons notre série d’interviews du Comité de rédaction d’Actualités fiscales avec, cette semaine, Yves DEWAEL. L’auteur s’est penché, dans l’ouvrage à paraître  « Trois écueils fiscaux examinés à la loupe » sur les réserves occultes. Vous découvrirez pourquoi en lisant ses réponses …

1. Yves DEWAEL, qui êtes-vous ?

Fonctionnaire fiscal (impôt sur les revenus)  à l’aurore d’une  carrière de plus de trente années plongées dans le contrôle fiscal des sociétés.  J’exerce un métier passionnant alliant la technique comptable, le droit, la négociation, la remise en question permanente, la psychologie et les rencontres.
Mon métier principal m’a donné l’occasion d’en développer un second, axé également sur la fiscalité directe, mais cette fois dans l’enseignement et l’écriture.

2. La lettre d’informations Actualités Fiscales fête ses 30 ans d’existence cette année ! A cet égard, vous participez à la rédaction d’un ouvrage-évènement aux côtés des autres membres du Comité de rédaction. Eclairez-nous sur le choix de votre sujet.

J’ai choisi de traiter des réserves occultes parce qu’il s’agit d’une notion qui semble simple à maîtriser, mais dont il apparaît vite qu’elle recèle de nombreuses difficultés et divergences d’interprétation.  Il s’agit également d’une notion qui revient souvent dans les discussions entre l’administration fiscale et les sociétés lors du contrôle de leurs déclarations.

3. De façon générale, qu’est-ce qui vous motive dans le travail d’auteur ?

Plusieurs motivations sont à l’origine de mon travail d’écriture. Celle de l’explication formative au travers de cours ou livres pratiques, celle de la défense d’une opinion ou d’une  analyse personnelle enfin celle de la réaction à une analyse que je ne partage pas.
L’écriture est un défi parce qu’elle requiert un difficile équilibre entre un texte qui soit le plus simple possible, mais qui conserve les difficultés et les particularités de la matière traitée.

4. Avez-vous une anecdote à nous raconter depuis que vous avez intégré le Comité de rédaction d’Actualités fiscales ?

Pas vraiment sauf celle d’une réunion annulée et remplacée avec mon collègue Bernard par l’attente d’une dépanneuse après avoir « explosé » le moteur de ma voiture sur le ring. Les réunions du comité sont plutôt comme un long fleuve tranquille : une suite de réunions de travail dans une ambiance décontractée et amicale.

5. Si vous aviez la possibilité de changer une mesure fiscale … quelle serait-elle ?

La réserve d’investissement qui permet aux PME d’exonérer aujourd’hui, un montant maximum de 18.750 € par exercice, pour reprendre de toute façon demain cette exonération quelle que soit la situation de la société. L’exonération donnée aujourd’hui est une bombe fiscale à retardement si la société n’a pas suffisamment de fonds pour payer, lors de la liquidation, l’impôt sur toutes ces réserves d’investissement constituées au fil du temps.
Par ailleurs, le calcul des limites maximales d’exonération constitue, dans la plupart des cas un cauchemar que peu peuvent maîtriser. Il s’agit typiquement d’une mesure qui est mal appliquée et mal contrôlée en raison de son inutile complexité.

6. Quel personnage connu souhaitez-vous (ou auriez-vous souhaité) rencontrer ?

Aucun, je préfère laisser la place à l’imaginaire plutôt qu’à la réalité d’un personnage. Par contre, j’admire les personnes telles que le général de Gaulle ou des résistants qui ont su faire dans leur vie des choix primordiaux en tenant compte de leurs convictions et de principes moraux.

7. Vous appréciez l’écriture, mais la lecture également. Quel genre de livres prenez-vous plaisir à lire ? Un exemple ?

Des romans. En vacances, comme je lis pratiquement un livre par jour, je ne suis pas très sélectif et je fais mon stock chez un bouquiniste dans les « bestsellers » récents.

8. Que pensez-vous de la place du numérique dans l’édition ?

Si l’on est lecteur, c’est un progrès magnifique. Si on est auteur, le « tout » numérique pose un vrai problème de protection des droits auquel les éditeurs devraient être attentifs au risque de scier la branche sur laquelle ils sont assis. Peu de lecteurs se rendent compte du temps qu’un auteur consacre à rédiger un article technique ou juridique par rapport au peu de temps qu’il faut pour le diffuser à tout va.

9. Un resto à nous faire découvrir ?

« Le Vieux Pannenhuis »à Jette  pour une cuisine classique et le « Sukhothai » à Etterbeek pour une cuisine thaïlandaise sympathique.

10. Evadons-nous : vos vacances idéales ?

Celles que je prends avec mon épouse qui mélangent : le soleil (pour se transformer en lézard paresseux), la lecture, les visites de sites historiques et de villes anciennes et bien sûr les restaurants savoureux.

Pour souligner cet événement un séminaire aura lieu le 13-12-2012 au Dolce La Hulpe. A cette occasion Yves Dewael, Bernard Mariscal et Séverine Ségier partageront leurs points de vue sur les dossiers fiscaux brulants du moment. Un exemplaire du livre-événement  Trois écueils fiscaux examinés à la loupe ... (éditions Kluwer, € 53) sera remis  à tous les participants.

Plus d'info 

Publié 24-10-2012

  305