Déclaration Impôt des personnes physiques 2015: la conférence de presse du SPF Finances

Le 28 avril dernier, le SPF Finance a tenu une conférence de presse et donné quelques éclaircissements sur la déclaration Impôt des personnes physiques 2015.


On connait maintenant les délais exacts de rentrée des déclarations IPP :

  •  pour les déclarations sur papier : 30 juin 2015 au plus tard
  •  pour les déclarations via Tax-on-web : 15 juillet 2015 au plus tard
  •  pour les mandataires (via Tax-on-web) : 29 octobre 2015 au plus tard


A noter que Tax-on-web est actif depuis fin avril, vous pouvez dès lors déjà l’utiliser. Pour ceux qui doivent encore recevoir les déclarations papier, l’administration a commencé à les envoyer depuis le 30 avril dernier. Celles-ci doivent vous parvenir au plus tard pour le 16 mai.



On savait déjà que la déclaration 2015 serait plus longue et plus complexe. Confirmation :la déclaration compte cette année 770 codes (il y a 43 codes en plus). Mais assez stupéfiant : 82 % des contribuables ne doivent seulement remplir au maximum que 20 codes sur les 770 existants.


L’administration a décidé d’aider le citoyen à trouver son chemin à travers le dédale que constitue les cadres, les rubriques et les codes pour les réductions d’impôt fédérales et régionales :

  •  via Tax-on-web, beaucoup de codes sont déjà pré-remplis par l’administration;
  •  cette année, il y a beaucoup plus de propositions de déclaration simplifiée qui seront envoyées (au total : 2.123.596), e.a. parce que le public cible a été étendu aux jeunes de 18 ans;
  •  de plus, tout contribuable peut directement demander de l’aide auprès de l’administration pour remplir sa déclaration : soit auprès des bureaux de taxation, soit lors des sessions ou journées de remplissage, soit via le contact center (02/572 57 57).


L’administration a également pensé cette année aux sourds et malentendants: entre le 26 mai et le 5 juin, il est prévu une demi-journée par localisation au cours de laquelle un interprète direct sera présent pour soutenir ces contribuables.


Les contribuables s’inquiètent surtout pour leur ‘bonus logement’. Pour l’‘habitation propre’ (celle où le contribuable habite personnellement), ce sont maintenant les régions qui sont compétentes. Les données de l’emprunt (intérêts et amortissements en capital) de l’habitation propre doivent dès lors cette année être mentionnées dans une autre rubrique : il ne s’agit plus des codes 1370/2370 à 1375/2375 mais des codes 3370/4370 à 3375/4375, ces derniers codes sont des codes régionaux. Les anciens codes si familiers ne seront utilisés par le contribuable que si celui-ci a droit à une réduction d’impôt fédérale pour une autre habitation que l’habitation propre.


Vous trouverez une analyse approfondie des nouveautés dans le Guide Déclaration Impôt des personnes physiques 2015 qui va bientôt paraître.

Publié 13-05-2015

  169