Revenu cadastral : le fisc publie le coefficient de revalorisation pour l’exercice d’imposition 2017



Le coefficient de revalorisation qui permet de calculer la valeur imposable d’un bien immobilier est fixé à 4,31 pour l’exercice d’imposition 2017.



En 2016, les frais forfaitaires ne peuvent donc pas excéder : revenu cadastral du bien immobilier x 4,31 x 2/3.



Le coefficient de revalorisation est également important pour les dirigeants d’entreprise (uniquement administrateurs, gérants, liquidateurs ou fonctions analogues) qui louent une habitation à leur société. Si leurs revenus locatifs dépassent un certain plafond, ces revenus sont requalifiés en rémunérations.



Ce plafond est obtenu en multipliant le revenu cadastral non-indexé du bien immobilier par 5/3 et par le coefficient de revalorisation, soit 4,31 pour l’exercice d'imposition 2017.



Ces dernières années, on observe qu’excepté en 2011, le coefficient de revalorisation a toujours augmenté.



Le coefficient de revalorisation pour l’exercice d’imposition 2017 a aussi augmenté par rapport à celui pour l’exercice d’imposition 2016 qui s'élevait à 4,23.



Source : www.monKEY.be

Publié 30-11-2016

  1070