Nouveau : Le nouveau droit comptable belge, les surprises de la transposition de la Directive 2013/34/UE


Depuis le début de cette année 2016, le droit comptable belge a subi un sérieux lifting. La raison : la transposition en droit belge de la Directive européenne 2013/34/UE par la loi et l’arrêté royal du 18 décembre 2015, publiés au Moniteur belge le 30 décembre 2015. La plupart des nouvelles mesures, qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2016, ont un impact non seulement en droit comptable et en droit des sociétés, mais également en droit fiscal.



Huit spécialistes de renom, professionnels du chiffre, ont décidé de faire le point sur cette transposition et sur ses effets directs et indirects : les auteurs  analysent d’un œil critique la loi et l’arrêté royal de transposition en les replaçant dans leur contexte. Chacun des auteurs développe les implications concrètes des nouvelles mesures dans ses matières de prédilection et met également en évidence les « surprises », parfois même les contradictions, générées par la mise en pratique de ces nouvelles dispositions.



«L’initiative de procéder à un examen aussi détaillé de la transposition de la directive comptable unique et de ses conséquences, parfois surprenantes, tant en droit comptable et en droit fiscal que pour les conseils d’entreprise, le contrôle légal des comptes et l’analyse financière doit être saluée.» (Y. Stempnierwsky)


Pour plus d'informations, cliquez ici.

Publié 19-12-2016

  405