Indice des prix à la consommation augmente en août

Publié 02-09-2020

L’indice des prix à la consommation du mois d’août 2020 s’élève à 109,83 points. Il augmente de 0,07 point, soit 0,06% par rapport à juillet 2020. L’inflation croît, passant de 0,73% en juillet 2020 à 0,82% en août 2020. L’indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 109,34 points, n’a pas été atteint en août 2020.

Indice des prix à la consommation

L’indice des prix à la consommation du mois d’août 2020 s’élève à 109,83 points, par rapport à 109,76 points en juillet 2020 (2013 = 100). Il a donc augmenté de 0,07 point, soit 0,06%. En juin 2020, il s’élevait encore à 109,52 points.

Indice santé

L’indice santé augmente en août 2020 de 0,04 point et s’élève à 110,20 points, par rapport à 110,16 points en juillet 2020. L’indice santé correspond à l’indice des prix à la consommation dont sont exclus divers produits, comme les boissons alcoolisées, les produits du tabac et les carburants (à l’exception du GPL), l’effet de la cotisation énergie (introduite en 1993) et de la taxe compensatoire des accises (introduite en 1995).

Indice santé lissé

L’indice santé lissé s’élève à 107,92 points en août 2020, par rapport à 107,93 points en juillet 2020. L’indice santé lissé, également appelé indice lissé, est égal à la moyenne arithmétique des indices santé des quatre derniers mois (mai, juin, juillet et août 2020). La loi du 23 avril 2015 concernant la promotion de l’emploi bloque l’indice santé lissé au niveau de mars 2015 (100,66 points) tant que la moyenne arithmétique des indices santé des quatre derniers mois, multipliée par un facteur 0,98, ne dépasse pas le niveau de mars 2015.

Indice pivot

L’indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 109,34 points, n’a pas été atteint en août 2020. Le dernier dépassement de l’indice pivot remonte à février 2020.

Principales fluctuations de prix

En août 2020, les produits qui ont exercé le plus fort effet haussier sont les boissons non alcoolisées, les cafés et restaurants, le pain et céréales, les chambres d’hôtel, les boissons alcoolisées, et les achats des véhicules.

Les fruits, les billets d’avion, les légumes et les villages de vacances et campings ont exercé le plus fort effet baissier par rapport à juillet 2020.

  162