État de la question sur le Brexit : tout reste possible ?

Publié 13-07-2020

Le coronavirus a fait passer le Brexit au second plan, mais cela ne change rien au fait que la période de transition progresse rapidement. Depuis le 1er février 2020, le Royaume-Uni ne fait officiellement plus partie de l’Union européenne (UE). Une période de transition a débuté à cette date. Elle court jusqu’au 31 décembre 2020. Durant cette période de transition, rien ne changera pour les entreprises et les particuliers. Le droit de l'UE continuera de s'appliquer au Royaume-Uni. Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Un nouvel accord de partenariat est complexe

Depuis le mois de mars 2020, des négociations se sont engagées entre l’UE et le Royaume-Uni afin de définir un nouvel accord de partenariat pour le futur.

Malgré les bonnes intentions marquées tant du côté européen que britannique pour cheminer ensemble vers un nouvel accord de partenariat, il semble de plus en plus probable qu’au terme de la période de transition, le Royaume-Uni quitte l’UE sans un accord global, ni même partiel. Cette situation aurait des conséquences importantes et perturbatrices pour les relations entre les deux parties.

La période de transition ne sera pas prolongée

  122