Tax & Finance TrendCatcher 2020 : 5 résultats marquants

Publié 06-07-2020

Fin 2019, Wolters Kluwer avait interrogé 500 comptables (gérants et collaborateurs) sur les principales tendances dans le domaine fiscal, comptable et financier. Les résultats de ce Tax & Finance TrendCatcher sont désormais connus et ont été analysés.

La plupart des gérants ont des ambitions de croissance

Au cours des cinq dernières années, le nombre de collaborateurs a augmenté dans plus de la moitié des bureaux interrogés. Au total, 60 % des gérants prévoient une croissance organique dans les cinq prochaines années. Un quart d’entre eux misent sur le statu quo.

La partie « conseils » augmente

Les comptables prévoient d’importants changements dans leurs tâches : la compliance et le reporting devraient passer de 68 à 53 % du chiffre d’affaires selon les participants, au profit du conseil. Le coaching et la planification financière personnelle sont aussi des pôles de croissance. Les comptables estiment qu’environ 40 % de leur clientèle serait disposée à payer plus pour bénéficier de conseils complémentaires. Si, à l’heure actuelle, la plupart des comptables facturent un tarif horaire fixe, la moitié des répondants remettent leur modèle de tarification actuel en question.

La numérisation et l’automatisation deviennent des priorités absolues

Le secteur prend progressivement conscience que l’efficacité des flux de travail sera déterminante pour rester concurrentiel. De nombreux comptables s’attendent à ce que la numérisation et l’automatisation augmentent la productivité et réduisent la charge de travail. Près de deux tiers des répondants réagissent et dégagent un budget pour les solutions de numérisation, l’e-facturation et les portails client. Ils se tournent également de plus en plus souvent vers des formations digitales. Les gérants investissent par ailleurs dans une communication fluide. Là aussi, ils ont plus souvent recours à des solutions numériques. À noter : 29 % des répondants déclarent utiliser régulièrement Whatsapp pour communiquer avec leurs clients

Le principal défi est la réglementation fiscale

Soixante-quatre pourcent des gérants éprouvent des difficultés à suivre et à appliquer la législation fiscale. La TVA, l’impôt des personnes physiques, l’impôt des sociétés et le droit des sociétés constituent un défi. Les sources d’information de prédilection sont les bases de données en ligne (70 %) ainsi que la documentation de l’ITAA et des associations professionnelles (54 %).

80 % des comptables sont satisfaits de leur choix professionnel

Globalement, les comptables aiment leur métier : 80 % d’entre eux referaient le même choix aujourd’hui. 75 % des répondants estiment que l’aspect le plus agréable est le contact avec la clientèle. Les simulations et la budgétisation (44 %), ainsi que le reporting et l’analyse des chiffres (30 %) sont également des aspects appréciés.

Conclusion

Pas mal de choses bougent dans le secteur. La mission du comptable évolue, la numérisation se poursuit et les besoins des entrepreneurs changent. Malgré cela, le comptable envisage positivement l’avenir. La plupart des bureaux nourrissent de saines ambitions de croissance et l’énergie des collaborateurs est au beau fixe.

  63