Combien d’impôts paie un footballeur ?

Nous supportons tous à nouveau les Diables Rouges, en espérant qu’ils réalisent une belle performance sportive. Qu’ils gagnent bien leur vie, n’est un secret pour personne. Mais combien d’impôts un footballeur paie-t-il ? Cela dépend de différents facteurs. Nous vous proposons de les passer en revue.

Joueurs belges à l’étranger

De très nombreux joueurs belges sont affiliés à des clubs étrangers (de division 1). Il y a en l’occurrence deux pays susceptibles d’imposer leur rémunération :

  • la Belgique : notre pays impose les résidents sur leur revenu mondial. Toute personne qui vit en Belgique mais qui gagne de l’argent à l’étranger peut donc être imposée en Belgique ;
  • le pays où les footballeurs sont actifs: la plupart des pays perçoivent des impôts sur les revenus dont la source est située dans leur pays. La personne qui gagne de l’argent à l’étranger peut donc être imposée à l’étranger.

Ces joueurs paient-ils dès lors deux fois des impôts ? Non, la Belgique a conclu une convention préventive de la double imposition avec de très nombreux pays. Il s’agit d’une convention dans laquelle deux États conviennent de qui détient le pouvoir d’imposer un revenu, lorsque ce revenu a un lien avec les deux États. Différentes règles s’appliquent en l’occurrence aux différents types de revenus.

La plupart des conventions contiennent des dispositions distinctes pour les sportifs : ils sont imposés dans le pays où ils exercent leur activité sportive. Sur la base de ces règles, de nombreux Diables Rouges seront imposés en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en France ou en Espagne.

Certains footballeurs créent une société qui perçoit leur rémunération et la leur reverser ensuite. Une telle société est également qualifiée de rent-a-star company. Ces revenus qui ne sont pas directement payés au sportif sont tout de même imposés dans le pays de l’activité sur la base (de la plupart) des conventions préventives de la double imposition.

Joueurs étrangers en Belgique

Les revenus « sportifs » des footballeurs étrangers actifs en Belgique pendant plus de trente jours par période de douze mois consécutifs, sont normalement imposés en Belgique et ne font pas l’objet de règles particulières. Ils sont imposés aux taux d’imposition progressifs ordinaires et peuvent déduire des frais professionnels comme tout le monde.

Les étrangers actifs en Belgique pendant un maximum de trente jours, ne sont pas assujettis à l’impôt des personnes physiques. Au lieu de cela, ils sont soumis à un précompte professionnel libératoire de 18 %, retenu sur leur rémunération brute et diminué d’une déduction forfaitaire pour frais de voyage, frais de séjour, frais de nourriture et menues dépenses. Ils peuvent toutefois choisir d’être soumis au régime fiscal ordinaire. Dans ce cas, ils renoncent au précompte libératoire de 18 % et sont imposés normalement.

Joueurs semi-professionnels

Les footballeurs semi-professionnels qui, parallèlement à leur carrière sportive, exercent une autre activité professionnelle, bénéficient d’un régime particulier :

  • ils ne paient que 33 % d’impôt sur les premiers 19 670 euros qu’ils gagnent. Ce régime est normalement plus avantageux que le taux progressif. Si le taux progressif est plus avantageux, il sera appliqué par le fisc ;
  • pour autant que les revenus bruts imposables de l’activité non sportive ne dépassent pas ceux de l’activité sportive ;
  • il importe peu que les revenus sportifs soient des rémunérations (s’ils ont un contrat de travail avec leur club) ou des profits (s’ils n’ont pas de contrat de travail avec leur club).

Les arbitres, entraîneurs et accompagnateurs de sportifs sont également soumis à ce régime.

Jeunes footballeurs et jeunes joueurs

Les jeunes sportifs font l’objet de règles différentes. Les jeunes sportifs âgés de 16 à 26 ans ne paient que 16,5 % d’impôts si la rémunération de leur activité sportive ne dépasse pas 19 670 euros (exercice d’imposition 2019).

Envie d’en savoir plus sur le sport et la fiscalité ?

Vous trouverez des informations détaillées à ce sujet sur monKEY.

 

https://shop.wolterskluwer.be/shop/fr_BE/Sites/declaration

  503